Le Coronavirus ou Covid-19

« Le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé mardi 11 février 2020 que le nom du coronavirus chinois serait désormais « Covid-19″ au lieu de « 2019-nCov » pour être « plus facile à prononcer ». « Co » signifie « corona », « vi » pour « virus » et que « D » pour  » disease » (maladie en anglais). Le chiffre 19 indique l’année de son apparition : 2019. « Nous avons dû trouver un nom qui ne faisait pas référence à un lieu géographique, à un animal, à un individu ou à un groupe de personnes » a ajouté le directeur général, pour éviter toute stigmatisation de la maladie. »

Les symptomes liés au Coronavirus

Toute personne avec des signes cliniques d’infection respiratoire aiguë basse grave, et présentant une détérioration inattendue de son état général est susceptible d’être infecté. Et en priorité les personnes qui aurait voyagé à Wuhan dans les 14 jours précédant la date de début des signes cliniques. Mais étant donné que la contamination devient mondiale, ce critère n’est plus réellement prioritaire.

En cas de signes d’infection respiratoire

En cas de signes d’infection respiratoire dans les 14 jours suivant le retour d’un voyage :

  • Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes
  • Évitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination. Un confinement est obligatoire.

Comment réduire le risque de transmission ?

« Les coronavirus humains sont généralement transmis lors de contacts étroits après l’inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors d’éternuements ou de toux par le cas ou après un contact avec des surfaces fraîchement contaminées par ces secrétions. « Les coronavirus survivent jusqu’à 3 heures dans le milieu extérieur, sur des surfaces inertes sèches. En milieu aqueux, ces virus peuvent survivre plusieurs jours« , a rappelé Santé publique France sur son site internet. »

Des solutions hydro-alcoolique

Pensez à utiliser des solutions hydro-alcoolique : Les solutions hydro-alcooliques sont des gels à la base stérile « c’est-à-dire qui ont un milieu qui ne permet pas la prolifération des bactéries, voire qui éradique 99 % des bactéries » explique le Dr Sebastian Marciano, médecin aux Urgences médicales de Paris.Très pratiques pour désinfecter les mains, les solutions en gel hydro-alcoolique réduisent la transmission des virus, bactéries et champignons.

Les masques

Vous pouvez aussi utiliser des masques de protection, pour vous prémunir de risques éventuels.

Y-a-t-il un risque de pandémie ?

La contamination heureusement a été gérée trés tôt. Même si le virus est maintenant présent dans différents pays en dehors de la Chine, elle est contrôlée et les services de santé font un travail remarquable prenant les choses trés au sérieux et évitant que le virus se propage. Nous pouvons donc rester optimiste sur sa non propagation au niveau mondial.

Aussi pour les personnes contaminées, il semblerait qu’un traitement anti-paludisme serait efficace selon le professeur Raoult de l’IHU à la Timone. Il annonce qu’une étude met en avant un traitement efficace contre le Coronavirus, selon les autorités chinoises, un traitement à base de Chloroquine, habituellement utilisé contre le paludisme.

Voir également les liens :

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2605417-coronavirus-france-italie-carte-symptome-nombre-de-cas-mort/

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/coronavirus-professeur-raoult-ihu-marseille-recommande-chloroquine-traitement-1792037.html