Comment prévenir toutes sortes d’agressions ?

« De nombreuses entreprises ou même individus utilisent les nouvelles technologies pour prévenir toutes sortes d’agressions. Objets connectés et smartphones, en tête. (*)

« En France, on enregistre une plainte pour viol toutes les 40 minutes selon une enquete publiée par Le Figaro. Profitant de solutions technologiques, des dispositifs ont vu le jour pour à la fois protéger les potentielles victimes, mais aussi pour faire fuir leurs agresseurs. Des sous-vêtements au jeans “intelligents”, en passant par le vernis à ongles détecteur de GHB et différents wearables dont nous parlions en juillet, les gadgets « anti-agressions » sont donc désormais nombreux.

Toutefois, deux types de technologies se démarquent : les (petits) objets connectés et les applications sur smartphone. Transportables, connectées et géolocalisables, ces initiatives permettent de se sentir en sécurité mais ne résout toutefois pas tous les problèmes.

Des applications « ange-gardien »

Parmi les objets connectés, une start-up américaine a mis au point un spray au poivre doté d’un appareil photo. Baptisé « The Defender », ce dispositif permet de photographier son agresseur avant de lui projeter une dose de lacrymogène dans les yeux et d’émettre une alarme assourdissante. Connectée à un smartphone, cette application est en mesure de localiser son utilisateur rapidement grâce au GPS.  »

Parmi les applications, H2H Feeelsafe créée par la société française H2H mobility permet d’alerter ses proches en cas de danger en utilisant son smartphone. « Crée par des étudiants américains, l’application Companionassure les déplacements des étudiantes sur les campus la nuit. Elle peut détecter les signes d’un éventuel danger si le portable est secoué, si les écouteurs sont arrachés ou si l’utilisateur court ou dévie de son chemin. En cas d’absence de réponse au bout de 15 secondes, l’application envoie un message d’alerte aux contacts sélectionnés. Pourtant entre le vol ou l’agression, Companion ne fait pas encore de différences.

La prévention, principale arme de défense

Les applications pour la sécurité des femmes connaissent d’ailleurs un tel succès puisqu’elles ont été téléchargées des centaines de milliers de fois, notamment aux États-Unis et dans certains pays européens (Danemark, Allemagne). Pour Nicolas Desachy, créateur de « Gaspard », ce sont de « bonnes initiatives face à une société qui a tendance à tendre vers un climat anxiogène ». Pourtant, il n’existe pas encore de « systèmes émergents pouvant assurer une sécurité optimale » face aux agressions ou harcèlements de rue.

Des applications qui géolocalisent mais qui ne permettent pas de suivre à la trace son utilisateur. En effet, si la fonction GPS qui peut rassurer certaines personnes, tout comme la mise en relation directe avec la police, celles-ci doivent être activées pour suivre les faits et gestes d’un individu. »

 

(*)Reprise de l’article https://atelier.bnpparibas/smart-city/article/applications-objets-connectes-aident-lutte-contre-agressions

 

Messagerie sécurisée avec H2H Feelsafe

Une messagerie sécurisée, et discrète

 

H2H Feelsafe, application mobile gratuite proposée par H2H mobility, intègre une messagerie sécurisée vous permettant d’échanger avec vos proches, vos amis,…

Vous pouvez ainsi savoir si votre enfant est bien rentré de l’école (conjugué avec un système de géolocalisation intégré), ou discuter en toute discrétion avec un collègue ou un ami sur des sujets sensibles par exemple.

ecran Chat discussions

 

Les objets connectés : La révolution

Une révolution en marche ? En tous cas un progrès s’il est maîtrisé !

Les objets connectés sont présents dans notre vie quotidienne et le seront de plus en plus. La révolution connectée est LA grande révolution de ce début de XXIème siècle ; elle implique des bouleversements importants.
Avec l’application H2H Feelsafe vous pourrez « sécuriser », « alerté », « reporter », « contrôler » et finalement mieux ciblé votre proche, ainsi ce qui vous permettra de suivre et de protéger les personnes qui vous sont chères.
Dans cette application vous trouverez tous les gestes simples pour obtenir, une sécurité optimale, performante et innovante.
C’est une nouvelle façon de comprendre et d’améliorer le monde qui nous entoure afin d’interagir avec ce qui s’offre aux générations actuelles.

 

bracelet montre connectes

E-santé : La médecine à l’ère du numérique

Santé connectée, télésanté, télémédecine…

Derrière la notion d’e-santé, c’est-à-dire l’application des technologies de l’information et de la communication au domaine de la santé et du bien-être, se cache un nombre croissant de concepts et d’outils, et de progrès !

Que d’espoirs placés dans le numérique ! Avec l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, le patient est en droit d’espérer une révolution de la médecine, pour son propre bien : un système de santé plus fluide, plus efficace, moins onéreux et définitivement centré sur lui. Une médecine plus préventive également, puisque la e-santé concerne aussi les sujets sains ! Mais le chemin est parsemé d’embûches socio-économiques, techniques,..

H2H mobility est en train de développer sa plateforme mobile H2H Feelsafe, permettant non seulement de suivre et sécuriser les personnes potentiellement à risque, en intégrant notamment un dossier santé et des indicateurs de santé.

 

SFR lance des objets connectés

SFR lance des objets connectés pour la sécurité des personnes

SFR propose des montres, bracelets, et même des cannes pour séniors permettant de les géolocaliser, et d’alerter en cas de problème. Les informations et signaux provenant de ces objets pourraient également être relayées à travers une plateforme digitale.

bracelet montre connectes

 

Le pouvoir aux objets connectés

Apple a déposé le Vendredi 12 mars un brevet qui pourrait permettre à une montre connectée de détecter les urgences médicales a été déposé (selon le site américain spécialisé: Apple Insider).

Sur ces documents déposés par Apple, on peut lire qu’«un appareil électronique qui contrôle les données de l’environnement et/ou de l’utilisateur (…) peut transmettre des alertes» en cas d’«événement» médical grave.

apple-watch-femme-asie-1

Nombreuses possibilités

L’analyse de ces données pourrait donner l’alerte dans les situations exigeant l’intervention de médecins, pompiers ou forces de l’ordre: par exemple, un brusque mouvement, détecté par un accéléromètre, combiné à une perte de mesure du pouls pourrait être interprété comme un arrêt cardiaque.

Selon les capteurs en place, cette fonctionnalité pourrait détecter des accidents de voiture, des incendies ou encore des avalanches.

Un risque d’erreur à éviter

L’entreprise californienne est consciente du risque de fausse alerte, et le brevet décrit des moyens de les prévenir, en demandant par exemple un signe de vie de l’utilisateur.

Rien ne permet à ce stade de conclure que la marque parviendra à commercialiser une telle application sans devoir faire valider tout les procédés auprès de la FDA (Food and Drug Administration): le régulateur tout puissant de la Santé.

 

Si des sociétés comme Apple ou H2H mobility à travers sa plateforme mobile H2H Feelsafe y parviennent … alors la montre connectée deviendra non plus un choix d’achat mais une obligation… et on entrera dans un autre monde… bon on peut aussi penser que ce n’est qu’une question de temps … avant que le monde bascule en faveur du pouvoir des objets connectés

Utilité d’une montre connectée ?

A quoi peut servir une montre connectée ?

L’utilisation d’une montre connectée type Huawei watch ou Apple watch peut être abordée de différentes façons. En plus de son beau design, elles offrent toutes des possibilités d’extension par rapport au téléphone très utiles. De toutes façons la montre ne peut fonctionner sans le téléphone, ce qui est une limitation en soi. Certains peuvent penser  que ce type de montre est un utilitaire gadget, un peu ‘frime’. Pourtant son usage est bien utile sur certains aspects, et je vais vous donner deux exemples concrets après usage.

 

huawei watch

 

 

 

 

 

 

 

Tout d’abord on rate moins d’appels, étant donné que la montre vibre dés que vous recevez un coup de fil. C’est également vrai pour les messages reçus via sms, Facebook, twitter,messenger,…

Egalement la montre permet de recevoir toutes sortes de notifications.  Par exemple l’utilisation de la motre, croisée avec le téléchargement de l’application H2H Feelsafe sur téléphone, permet de recevoir des notifications sans rien avoir à installer sur la montre. Par exemple une notification de géolocalisation indiquant que votre enfant est arrivé à l’école ou à la maison, indiquant que vous n’avez pas pris vos médicaments, que vous avez dépassé un certain seuil sur une donnée de
santé…Cela est très utile et est un outil supplémentaire pour vous rassurer et de sécuriser votre enfant.

Voici un exemple de ce que vous pouvez recevoir sur la montre :

huawei ecran 3

 

 

 

 

 

 

De nombreux usages autour de la montre pourront être progressivement développés.

huawei ecran 2

Attentats de Paris: une nuit meurtrière à l’effroyable bilan

Au moins sept attaques terroristes, les pires commises en France, ont secoué la capitale vendredi 13 novembre au soir. 128 personnes ont été tuées, 237 blessées, dont beaucoup traitées en « urgence absolue ».

128 personnes ont été tuées et 237 blessées. Parmi elles, beaucoup se trouvent dans un état grave et sont traitées en « urgence absolue » (état grave dont le pronostic vital peut être engagé). Ce nombre élevé de blessés rend pour le moment difficile tout bilan définitif. Par ailleurs, huit terroristes seraient morts, dont sept en se faisant exploser. 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/attentats-de-paris-l-effroyable-bilan_1735776.html

2048x1536-fit_attaques-multiples-paris

 

 

 

 

Lutter contre les harcèlement à l’école

Jeudi 5 novembre, c’était la journée de lutte contre le harcèlement à l’école. 

Vous pouvez découvrir une campagne de sensibilisation sur le site : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr

En plus des outils proposés et mis en place par le ministère, dont un numéro de téléphone, le  3020, H2H mobility propose également une application gratuite permettant aux élèves harcelés de prévenir leur entourage, à tout moment. Cette application, H2H Feelsafe, permet d’envoyer des messages ou de notifier un problème par un simple clic.

Calyxis, pôle d’expertise du risque

calyxis-prevention

La mission

Calyxis a pour ambition de positionner l’expertise développée au sein du CEPR comme la référence en terme de prévention dans les domaines de la connaissance et de l’observation des comportements à risque.  Son objectif est de contribuer activement à diminuer la vulnérabilité de l’individu face aux dangers potentiels de son quotidien dans trois domaines majeurs : les accidents de la vie courante, la santé/nutrition/hygiène de vie, et enfin les risques naturels.
Dans cette optique, Calyxis entend fédérer l’ensemble des acteurs (professionnels de l’assurance et de la prévention des risques, universités locales et laboratoires de recherche, structures nationales, ministères, industriels,…) autour d’actions de prévention des risques à la personne et dynamiser les collaborations pour favoriser les échanges. Il s’agit également pour Calyxis de créer des réseaux locaux, nationaux et internationaux, indispensables pour développer la cohérence et l’efficience des actions du pôle.

 

UNE ORGANISATION BASEE SUR LE PROFESSIONNALISME ET LA COMPETENCE SCIENTIFIQUE

Tout comme le CEPR, Calyxis est une association de Loi 1901, disposant de financements publics. Placée sous la présidence d’un représentant de la Communauté d’Agglomération de Niort, Calyxis s’appuie sur une équipe entièrement mobilisée pour faire avancer la prévention. Elle s’est dotée d’instances d’accompagnement et de validation :

- un conseil d’administration.
Composé des membres fondateurs organisés en collèges, il se réunit 3 fois par an pour valider les orientations générales de l’association ;

- des membres associés.
Admis sur décision du Conseil d’Administration, ils adhérent à Calyxis et confient leurs projets dans le cadre du Pôle d’Expertise du Risque ;

- des membres partenaires.
ils sont sélectionnés en fonction de leurs compétences scientifiques et techniques ;

- un conseil scientifique d’orientation.
3 réunions par an lui permettent de valider les programmes de recherche du pôle ;

- des conseils scientifiques.
Dédiés à chaque projet, ils sont créés en fonction de l’état d’avancement des travaux du Pôle.

Dans son fonctionnement quotidien, Calyxis s’appuie sur l’expertise de scientifiques, de chercheurs, de professionnels de la santé, d’organismes de certification, d’assureurs et de fabricants de produits et services.

Calyxis est financé par des fonds publics et privés. Il est inscrit au contrat de projet Etat/Région 2007/2013.