Un nouveau modèle pour Facebook ?

 

Facebook veut (enfin) renforcer la protection des données personnelles

Pris en flagrant délit d’exploitation de données personnelles,  la société Facebook et son créateur Mark Zuckerberg essaient de faire bonne figure et machine arrière. Pas vu, pas pris…Sauf que là, ils sont pris la main dans le pot de confiture, trop gourmands qu’ils sont. Et la baisse en une semaine de plus de 10% de la capitalisation boursière de la société a de quoi motiver les troupes à plus de considération pour les particuliers.

Protection des données personnelles : Facebook essaie de s’acheter une conduite

Au-delà des annonces cosmétiques de mercredi, Facebook a fait une courte déclaration plus technique, mais plus importante : la compagnie mettra fin dans les six mois aux « catégories de partenaires », une fonctionnalité qui permet aux marques « d’affiner leur ciblage publicitaire grâce aux données fournies par des entreprises spécialisées dans l’agrégation des données personnelles ».

Plus largement Facebook est en train de se demander s’ils ne devraient pas aller davantage sur la restriction au sein privé du partage d’information.

D’autres sociétés telles que H2H mobility ont depuis longtemps senti que les réseaux sociaux avaient leurs limites, étant trop ouverts, et permissifs.  C’est pourquoi H2H mobility a développé sa plateforme mobile ‘H2H Feelsafe’ uniquement destinée aux particuliers dans un cadre uniquement privé. Seuls les proches et la famille peuvent échanger et partager. Les informations sont sécurisées, et non distribuées. A voir si ce pivot constitue au moins en partie l’avenir des réseaux sociaux. H2H mobility a déposé le concept  ‘RSP’ (pour Réseau Social Privé).