Santé mobile et connectée, le diabète montre la voie

 

Tous mobinautes santé… ou presque

« 8 diabétiques sur 10 sont équipés en smartphone ou en tablette et plus de 4 sur 10 ont déjà téléchargé une application mobile de santé. Bien évidemment, le taux d’équipement et surtout de multi-équipement varie en fonction de l’âge. Ainsi, les 25 / 34 ans sont 63 % et les 35 / 49 ans 50 % à posséder un smartphone et une tablette. Mais cela ne veut pas dire que les plus âgés ne sont pas encore des technophiles. Pour preuve, 20 % des 80 ans et plus possèdent eux aussi un smartphone et une tablette ! Au-delà de l’équipement, 4 diabétiques sur 10 ont donc déjà téléchargé une application mobile de santé. Dans l’ensemble des autres maladies chroniques (polyarthrite rhumatoïde, hypertension, insuffisance rénale ou cardiaque…), cette proportion n’est que de 1,5 sur 10.

 

La méconnaissance, premier facteur de non-téléchargement…

Pour les diabétiques n’ayant pas téléchargé d’application mobile de santé, la première raison est tout simplement la méconnaissance de ces outils pour 29 % d’entre eux puis le fait de ne pas avoir trouvé l’application qui correspond à leurs attentes (24 %). Pourtant, pour ces mêmes personnes n’ayant pas téléchargé d’application dans leur smartphone ou sur leur tablette, elles seraient plus de la moitié (52 %) prête à en télécharger si leur médecin leur en conseillait une. 27 % si le conseil provient d’une autre personne touchée par la même maladie et 23 % si elle provient d’une association de patients. Pour Catherine Cerisey, Vice-Présidente du Lab e-Santé au titre du collège patients : “Les diabétiques font figure d’ambassadeur de la santé mobile. Ils sont très largement équipés et utilisateurs d’applications mobiles de santé. Pour ceux qui n’ont pas encore téléchargé d’application, on voit que le développement du conseil médical et d’une offre adaptée est nécessaire. En ce sens, la création du Diabète Lab par la Fédération Française des Diabétiques est une excellente nouvelle”.

Des usages pragmatiques qui permettent d’échanger avec le médecin

Bien évidemment, les diabétiques ayant téléchargé des applications mobiles sont encore plus équipés que la moyenne, mais le vrai point intéressant est de voir que leurs usages des applications sont très pragmatiques. 6 sur 10 ont téléchargé un carnet de suivi pour y introduire manuellement ou via leur glucomètre connecté leurs glycémies capillaires et 5 sur 10 utilisent ce type d’application régulièrement. Juste après le carnet de suivi électronique, ce sont les applications pour objet connecté de santé qui sont les plus utilisées. »

Un exemple d’application mobile vous permettant de suivre vos indicateurs de santé et partager ces informations avec vos proches ou votre praticien :H2H Feelsafe produit par H2H mobility.

A bientôt.

 

bracelet montre connectes

 

 

 

Objets connectés de santé iHealth

 

Tensiomètre connecté iHealth Track

H2H mobility est en train de tester l’intégration avec le tensiomètre connecté iHealth, afin de suivre au quotidien certains indicateurs.

ihealth-track

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des tests d’intégration avec d’autres objets connectés de la suite  iHealth, tel que le lecteur de glycémie, vont  être réalisés courant août et septembre 2016.

 

Objets connectés et prévention santé

Surfer sur les données générées par les wearables pour faire de la prévention santé sur mesure.

C’est ce qu’offre H2H mobility à travers sa plateforme web et mobile H2H Feelsafe. En intégrant des informations de santé, la plateforme permet de mettre à disposition les informations aux praticiens, mais aussi d’anticiper des risques pour le patient.

ecran Dossier santé 4 pouces

Les objets connectés : La révolution

Une révolution en marche ? En tous cas un progrès s’il est maîtrisé !

Les objets connectés sont présents dans notre vie quotidienne et le seront de plus en plus. La révolution connectée est LA grande révolution de ce début de XXIème siècle ; elle implique des bouleversements importants.
Avec l’application H2H Feelsafe vous pourrez « sécuriser », « alerté », « reporter », « contrôler » et finalement mieux ciblé votre proche, ainsi ce qui vous permettra de suivre et de protéger les personnes qui vous sont chères.
Dans cette application vous trouverez tous les gestes simples pour obtenir, une sécurité optimale, performante et innovante.
C’est une nouvelle façon de comprendre et d’améliorer le monde qui nous entoure afin d’interagir avec ce qui s’offre aux générations actuelles.

 

bracelet montre connectes

SFR lance des objets connectés

SFR lance des objets connectés pour la sécurité des personnes

SFR propose des montres, bracelets, et même des cannes pour séniors permettant de les géolocaliser, et d’alerter en cas de problème. Les informations et signaux provenant de ces objets pourraient également être relayées à travers une plateforme digitale.

bracelet montre connectes