La médecine préventive

Médecine préventive

Les objets connectés liés à la santé, très en vogue dans la Silicon Valley, contribuent à un nouveau type de médecine plus préventive.

Et à ceux qui s’inquiètent de ce genre d’innovation, par exemple, pour des questions de vie privée et de données personnelles, Eric Schmidt, le patron de Google, qui s’est récemment exprimé sur la question, répond  qu’en cas de vie ou de mort, on sera certainement prêt à ingérer par exemple une e-pilule sans se poser de questions.

Aussi pour surveiller la température

Enfin, si vous en voulez plus, sachez qu’une autre start up en Floride travaille sur pilule qui surveille la température interne du corps. Cela pourrait intéresser les sportifs, les soldats, les astronautes ou encore les pompiers pour surveiller que leur corps n’est pas exposé à une trop forte température lors d’une intervention.

Dans le même genre, des e-pilules pourraient également être ingérées pour servir de procéder d’identification. Au lieu d’un mot de passe, facilement piratable, la pilule communiquerait avec votre smartphone. C’est le corps tout entier qui devient un mot de passe.

H2H mobility travaillant sur des objets connectés de type santé réfléchit à mettre en place ce genre de solution permettant de remonter des informations directement à travers sa plateforme H2H Feelsafe. Mais il faut également s’assurer que cela ne va pas à l’encontre de l’éthique et de la protection des individus sur ce qui leur est le plus cher.

pilules

Les objets connectés : La révolution

Une révolution en marche ? En tous cas un progrès s’il est maîtrisé !

Les objets connectés sont présents dans notre vie quotidienne et le seront de plus en plus. La révolution connectée est LA grande révolution de ce début de XXIème siècle ; elle implique des bouleversements importants.
Avec l’application H2H Feelsafe vous pourrez « sécuriser », « alerté », « reporter », « contrôler » et finalement mieux ciblé votre proche, ainsi ce qui vous permettra de suivre et de protéger les personnes qui vous sont chères.
Dans cette application vous trouverez tous les gestes simples pour obtenir, une sécurité optimale, performante et innovante.
C’est une nouvelle façon de comprendre et d’améliorer le monde qui nous entoure afin d’interagir avec ce qui s’offre aux générations actuelles.

 

bracelet montre connectes

E-santé : La médecine à l’ère du numérique

Santé connectée, télésanté, télémédecine…

Derrière la notion d’e-santé, c’est-à-dire l’application des technologies de l’information et de la communication au domaine de la santé et du bien-être, se cache un nombre croissant de concepts et d’outils, et de progrès !

Que d’espoirs placés dans le numérique ! Avec l’émergence des nouvelles technologies de l’information et de la communication, le patient est en droit d’espérer une révolution de la médecine, pour son propre bien : un système de santé plus fluide, plus efficace, moins onéreux et définitivement centré sur lui. Une médecine plus préventive également, puisque la e-santé concerne aussi les sujets sains ! Mais le chemin est parsemé d’embûches socio-économiques, techniques,..

H2H mobility est en train de développer sa plateforme mobile H2H Feelsafe, permettant non seulement de suivre et sécuriser les personnes potentiellement à risque, en intégrant notamment un dossier santé et des indicateurs de santé.

 

Seniors et santé connectée font bon ménage !

Du 7 au 10 avril s’est tenu à Paris Porte de versailles le Salon des Seniors. Parmi les exposants se trouvaient de nombreuses entreprises liées à la santé et plus particulièrement à l’e-santé, ainsi que des activités mêlant sensibilisation et prévention en ce qui concerne les nouvelles technologies. Quelles conclusions peut-on tirer du Salon des Seniors quant à la santé connectée ?

Salon seniors

De seniors sensibles aux nouvelles technologies

Aujourd’hui, six millions de Français sont en possession d’une application ou d’un objet connecté ayant pour trait d’appartenir au secteur de la santé. Sur ces six millions, 21% sont des seniors soit environ 1 200 000 personnes ce qui ne représente pas moins de 10% sur l’ensemble des seniors en France ! En outre, pas moins d’un tiers des plus de 55 ans ont déjà utilisé un ou plusieurs objets connectés et plus de 60% déclarent attendre des applications et des nouvelles technologies qu’elles servent de moyen de prévention et de sécurité en cas de problème de santé.