Halte aux violences conjugales !

Juste quelques chiffres qui font froid dans le dos : 267 décès “imputables aux violences au sein de couple” ont été recensés en France en 2011, phénomène en baisse mais toujours prégnant, selon les chiffres annuels de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) dévoilés aujourd’hui. Sur ce chiffre, 146 ont été tuées par leur conjoint(e), 78 sont des “victimes collatérales”, le solde des décès étant imputable à des affaires de couples “non officialisés ou rivaux”. Sur les 146 personnes mortes victimes de leurs conjoint(e) ou ex-conjoint(e), 122 sont des femmes et 24 des hommes, a précisé l’ONDRP citant des chiffres de la délégation aux victimes (DAV).